Visites d’hiver à la Casa Murza…

Nous avons reçu une famille de musiciens de Nagoya en visite à Paris. Mon métier de luthier m’a permis de voyager au Japon où j’ai toujours été reçu très chaleureusement. A leur tour, ils me font l’honneur de leur visite! Pris en charge par mes soins à l’aéroport, visite d’Ajaccio puis direction la maison où Michel nous attendait autour d’un bon dîner. Le lendemain, bien reposés, nous avons emprunté le circuit passant par la montagne et redescendant sur Porto par les impressionnantes gorges de la Spelunca. Après une brève halte à Porto, le passage des calanques sous un soleil radieux fût exceptionnel. Ils ont aimé goûter les produits corses au restaurant La Voûte à Piana puis après une promenade digestive sur la plage de Chiuni, retour à la Casa Murza en passant par Cargèse. Avant de reprendre leur avion, on les aura aperçu flânant dans les ruelles de Vico, assurément envoûtés par l’atmosphère hors du temps qui y règne, paradis des chiens et des chats : il faut dire qu’au Japon, la laisse est de rigueur.

Plus tard, la réservation d’un couple de pépiniéristes bretons souhaitant visiter les Jardins de la Casa Murza s’est avérée être une rencontre hors du commun. Ayant constaté que des plantes de certaines régions d’Australie ou d’Afrique du Sud trouvaient des conditions favorables sur notre terrain, j’ai entrepris de faire cohabiter les plantes australes à celles du maquis pour apporter encore plus de diversité. J’avais donc passé une commande l’hiver dernier de quelques plants aux pépinières Arven de Poullan sur Mer, pépiniéristes produisant eux-mêmes ces plantes australes et plus particulièrement du Chili . Il s’est avéré que nos hôtes n’étaient autres que Marguerite et Yves de chez Arven http://www.arven-pepinieres.com/ qui avaient choisi de faire un tour des jardins de Corse pour mieux appréhender les différents milieux et climats de l’île. Après la visite de notre jardin et avoir constaté que leurs plantes étaient parfaitement acclimatées, ils ont pu me conseiller avec pertinence pour de futures plantations : qu’ils en soient remerciés !

Alors que d’intenses précipitations affectaient le continent, c’est un mois de janvier plutôt clément sur l’île de Beauté avec des précipitations dans la normale, le manteau neigeux se cantonnant aux massifs culminant au dessus de 2000 m d’altitude. Ces conditions favorables auront permis à nos visiteurs hivernaux de découvrir la Corse sous le soleil, ce qui fait un bien fou en plein hiver.

Janvier aura donc été un mois propice aux travaux du jardin où chaque arbre ou arbuste a bénéficié d’un apport en matière organique, chaque massif accueilli quelques nouvelles plantes compagnes intéressantes pour leur floraison ou leur fructification. Je recommande l’excellent ouvrage de Martin Crawford, la Forêt Jardin à ceux qui souhaitent découvrir une des facettes de la permaculture : la création d’une forêt comestible.Et pour finir, la cerise sur le gâteau : nous avons été promus SuperHost par Airbnb !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*